FOIRE AGRICULTURELLE

 SAMEDI 31 MARS • DIMANCHE 1er AVRIL

Le Guibra sort de ses murs pour proposer
un moment de convivialité autour de l’agriculture, de l’artisanat,
de l’art et de la culture.
Au programme, un banquet d’agneau à la broche, un marché d’artisans et de créateurs, des ateliers, des concerts et entresorts, un espace dédié à l’enfance… En somme, un foisonnement d’activités pour se rencontrer, découvrir et échanger sur la place du village !

Le programme jour par jour :

Samedi 31 Mars

ATELIER • Salle polyvalente

10h/17h • Session Tous à l’Est Sur inscription auprès de la Tête à l’Est
40€ stage de 2 jours + 10€ repas samedi midi + 10€ adhésion

CONCERTS

20h30Les Baisers d’la caisseChanson Swing
22hDouble Casquette Swing Swing / Jazz Manouche

Dimanche 1er  avril
Sur la place du marché ou dans la salle polyvalente (s’il pleut)

MARCHÉ

11h/17h30 • Artisans et créateurs

RESTAURATION

12h/14h • Agneau à la broche – Réservation auprès du Guibra

ENTRESORTS

15h/17h • Les P’tits Ciné-Concerts – en caravane
15h/17h • À l’Est Se Murmurer – Création la Tête à l’est pour l’occasion

ATELIER • Salle polyvalente

10h/17h • Session Tous à l’Est
Sur inscription auprès de la Tête à l’Est
40€ stage de 2 jours + 10€ repas samedi midi + 10€ adhésion

CONCERT

17h30 • La Tête à l’Est – Chorale des chants de l’est
En soirée • Boeuf de la Tête à L’Est

JEUX EN ACCÈS LIBRE
ESPACE ENFANCE
BUVETTE & RESTAURATION SUR PLACE

EXPO • Vernissage de l’exposition de René Hattais

Exposition de René Hattais

Vernissage le Vendredi 2 février à 18h

Peintre portraitiste mais aussi musicien, René Hattais est un artiste extrêmement productif. A l’occasion du vernissage de son exposition au Guibra, vous pourrez discuter avec lui de son travail et mon petit doigt me dit que René ne pourra s’empêcher de pousser la chansonnette avec vous. Un bon moment de rencontre en perspective, juste avant le Boeuf Acoustique.

VILLAGE DE NOËL

Du Vendredi 8 au Dimanche 10 Décembre

Saint-Sulpice s’anime pour les fêtes !

Programme du Week-end

vendredi 8 décembre

de 18h à 19h:

Sur le marché danse bretonne Chataîgnes grillées et jus d’orange chaud aux épices  (en partenariat avec  l’ASC)

A partir de 19h:

Au Guibra à 19h chant de Noël en anglais, à partir de 21h Concert Blues avec Back Door Men

Samedi 9 décembre

de 10h à 12h

à la bibliothèque: english Christmas club (conte, atelier, video en anglais)

place Mathieu Cuisnier: arrivée de la course Téléthon et démonstration de Trial (en partenariat avec afm Téléthon, l’USIF et le club cycliste de Liffré)

de 14h à 17h

Salle polyvalente au profit du Téléthon

contes animés par les enfants du centre de loisirs et l’UFCV, jeux de société (association atoutjeux), fanfare de l’EMI et atelier de laine feutrée avec Lulutopie.

Entrée au profit du Téléthon: 2euros par enfants, 5 euros tarifs famille à partir de 3 enfants, gratuit pour les adultes accompagnants.

Vente de gâteaux et boissons

 

Dimanche 10 décembre

de 10h à 18h

Salle polyvalente  (association Patrimonium)

Marché des créateurs:  Vitrail, raku, peinture, sculpture, couture, bijou, scrap, livre, savon, accessoires modes, bois…entrée gratuite

Visite guidée du patrimoine, départ à 10h30 et 15h de la salle polyvalente. Sur inscriptions.

exposition de véhicules anciens sur le parking

Possibilité de restauration avec présence de food truck (soupes, Breizh wraps, galettes saucisses…)

 

EXPO • « Du collage au décollage » de Corinne Lepage

Exposition de Corinne Lepage


Du collage au décollage

Vernissage le Vendredi 20 octobre à 18h30

Ce qui m’intéresse dans le collage, c’est la création/destruction/reconstruction des images, des formes et des couleurs telles qu’on les enseigne académiquement. J’utilise d’ailleurs, uniquement des images d’œuvre d’art pour mes collages, une façon de désacraliser notre rapport à l’art et de le rendre plus populaire. Un glissement sémantique pour que l’image prenne un autre statut, moins officiel, moins élitiste. Le collage est une pratique artistique accessible à tous.tes.

Les différents formats que j’utilise me permettent d’exprimer des rapports au monde ambivalents, qu’ils soient ludiques, nostalgiques, mystérieux ou plus angoissants. Des têtes sans corps, démembrés, éparpillés et recomposés comme un pied de nez à la vision très occidentale de l’humain et à sa représentation dans notre société.

Des images de femmes en majorité pour renverser le rapport de domination et interroger leurs places dans l’histoire de l’art. La saturation visuelle de l’espace et de l’image est là pour capturer le regard du spectateur et l’amener à circuler dans la forme que je lui propose en se laissant guider du poétique au politique.