REPAS • Moules Frites

VENDREDI 19 JUILLET

À partir de 19h30
Moules-frites !

Avant de se quitter pour les vacances estivales, rendez-vous pour un dernier moules-frites ensemble ! Faisons honneur à la mytiliculture. Cuisinées façon marinière, accompagnées de frites maison, miam, un bon moules frites, ça se mange sans faim !

Réservation très fortement conseillée

INFO • Horaires aménagés du 16 au 19 juillet

Pour des besoins inhérents au fonctionnement collectif du lieu, l’équipe sera en réunion tous les matins et ne pourra assurer l’ouverture du lieu au public. Le Guibra sera ouvert comme suit entre le 16 et 19 juillet :

Mardi 16, Mercredi 17, Jeudi 18
16h30 – 20h
Vendredi 19 juillet
16h30 – 1h
Samedi 20 et dimanche 21 juillet
8h-13h

Merci de votre compréhension

INFO • Fermeture estivale

Fermeture pour congés

DU LUNDI 22 JUILLET AU LUNDI 19 AOÛT INCLUS

Afin de faire son inventaire, un gros ménage, revoir ses plannings internes, et surtout faire un tour des autres petits villages agréables de France et d’ailleurs, nous fermerons 4 semaines complètes.

En vous souhaitant à tous une très belle rentrée,

Elise, Constance, Clovis, Simon et François

Dessins / Illustrations : Lucie Beaudouin

INFO • Horaires aménagés du 20 au 23 août

Pour des besoins inhérents au fonctionnement collectif du lieu, l’équipe sera en réunion tous les matins et ne pourra assurer l’ouverture du lieu au public. Le Guibra sera ouvert comme suit entre le 20 et 23 août :

Mardi 20, Mercredi 21, Jeudi 22
16h30 – 20h
Vendredi 23 juillet
16h30 – 1h
Samedi 24 et dimanche 25 août
8h-13h

Merci de votre compréhension

EXPO • Finissage de « Dessins » par Kevin Perdriolle

VENDREDI 5 JUILLET

Œuvre de Kevin Perdriolle

Exposition « Dessins » de Kévin Perdriolle

Note d’intention :
« Mon travail développe un univers fantasmagorique où se mêlent des thèmes architecturaux en ruine, fait de bestiaires, grotesques, des sortes de Déesses, en m’inspirant des Vanités, des Memento Mori et des figures symbolique d’Eros et Thanatos.
Et c’est en tant que contemporain d’un monde sans cesse en mutation que je donne à voir un univers fait de traces, de vestiges et de nature qui reprendraient ses droits.

On observera l’absence d’humanité, ou plutôt sa présence en creux, puisque l’univers que ces dessins représentent est hanté par le vestige et l’empreinte de ce qu’une main humaine aurait façonné, repris par le végétal, dans un passé fantasmé et poétique.

J’aime l’idée du cycle, sorte de reverdie sans cesse renouvelée, avec des présences de végétaux, de graines éparses qui se disséminent aux quatre vents créant ainsi une possibilité de renaissance. »

À partir de 18h30 • Punch et grignotage sur place